IEJ 4/5- 4ÈME ET 5ÈME ANNÉES JOURNALISME DE SPORT

La 4ème et 5ème années  journalisme de sport à l’IEJ Paris

La formation journalisme de sport s’adresse principalement aux passionné(e)s de sport désirant transformer leur passion pour le sport en métier.

Durant cette formation journaliste de sport nous vous formons aux fondamentaux de la profession afin de vous permettre d’être en mesure de devenir journaliste de sport à la sortie de la formation.

Les années IEJ4/5 journaliste de sport réunit de nombreux journalistes de sport qui transmettent leur expérience aux étudiants. Cette transmission offre aux futurs apprentis journalistes l’opportunité de se préparer concrètement à ce qu’est le métier de journaliste de sport.

Grâce à cela, une fois en poste, nos étudiants sont directement opérationnels et plus rapidement autonomes dans leur profession. Côtoyer des journalistes de sport aussi expérimentés c’est aussi une opportunité pour eux de se faire repérer et obtenir de précieux conseils de la part de professionnels aguerris.

Nos étudiants acquièrent alors une réelle expertise professionnelle de haut niveau en télévision, en radio, en presse écrite et sur le web, pour allier leur passion et leur métier.

TÉLÉVISION
L’IMPORTANCE DE LA MAÎTRISE DE PLUSIEURS LANGUES

«Il s’agit d’abord d’une forme de respect manifesté aux sportifs lorsque vous vous adressez à eux dans leur langue natale. Maîtriser correctement une langue facilite le premier contact. Et puis, lorsque l’on aime les langues vivantes, je veux préciser que l’on aime d’abord sa langue d’origine. Pour moi, c’est une évidence, la pratique de plusieurs langues étrangères m’a permis d’accéder à des événements sportifs de grande ampleur. En ce qui concerne le M1 Journalisme de sport, dispenser des cours en anglais offre un atout supplémentaire à nos étudiants et les place en situation avantageuse pour leur future vie professionnelle.» Nelson Monfort, France Télévisions

RADIO
DES VOIX IDENTIFIÉES

La radio conserve une véritable aura auprès du public amateur de sport (jeune et moins jeune). Média de l’instant, la radio possède une écriture particulière. Elle sait préserver un aspect vivant, vibrant et informatif. Pour encadrer l’enseignement de cette matière, nous avons sollicité certaines voix référentes des plus grandes radios de France parmi lesquelles Éric Silvestro, présentateur sur RTL et grand spécialiste des sports olympiques, Cyrille de la Morinerie (Europe 1), Julien Richard (RMC Sport) et enfin, Fabrice Rigobert, voix du cyclisme sur France Inter / France Info et des sports olympiques d’hiver et d’été, football et voile.

PRESSE ÉCRITE
DES SIGNATURES IDENTIFIÉES

À l’heure de l’explosion du plurimédia, la presse écrite garde une authenticité et une crédibilité sans égales vis-à-vis des consommateurs d’informations sportives. Elle a su traverser les époques, s’adapter aux nouvelles demandes et aux évolutions technologiques. Là aussi, nous sélectionnons des professionnels expérimentés et référencés dans leurs domaines. Grégory Schneider, de Libération, vous familiarisera avec les codes de ses articles de décryptage sur les coulisses du football et du sport moderne. Enfin, vous trouverez Gaëtan Delafolie (L’Équipe), Laurent Perrin (Le Parisien) et Baptiste Blanchet, journaliste indépendant qui écrit sur-mesure pour la presse quotidienne, les magazines et les sites Internet.

WEB ET MÉDIAS SOCIAUX
ACQUÉRIR LES BONS USAGES

Notre profession mute et s’accompagne de nouvelles technologies d’information sur le web. Dans ce contexte, il convient de développer votre influence numérique pour promouvoir votre travail. Nous avons sélectionné des spécialistes en prise avec les dernières évolutions technologiques et journalistiques dont le data journalisme avec Apolline Bouchery (RMC Sport). Et, puisque les dimensions du blog et l’utilisation des médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) font partie des atouts d’un journaliste «up to date», Benjamin Bonnaud (Europe 1) vous familiarisera avec les codes de ces nouvelles formes de journalisme.

Spécificité de la formation au journaliste de sport

  • 60 Crédits ECTS
  • Formation initiale en 4ème année : Cours de septembre à fin décembre, de façon intensive ; 420H de cours + 6 mois de stage obligatoire
  • Formation en alternance en 5ème année : 4j/1j par semaine de septembre à juin ; 450h de cours.

Organisation de la 4ème et 5ème années Journaliste de sport de l’IEJ

Le journaliste de sport est souvent une passion pour beaucoup d’étudiants, mais ce métier peut parfois paraître inaccessible. L’IEJ permet pourtant d’appréhender cette formation au journaliste de sport de façon parfaitement opérationnelle. L’IEJ 4/5 journaliste de sport à Paris est mené par les meilleurs journalistes de sport réunis au sein de l’équipe pédagogique. Ceux-ci forment, challengent et transmettent leurs savoirs aux différents étudiants de la promotion qui visent à devenir les journalistes de sport référence de demain.

L’esprit de compétition de l’IEJ Paris permet d’atteindre l’excellence et de former, avec cette équipe, les meilleurs journalistes de sport. Ils seront ensuite détectés au sein même de l’école par des professionnels et nos partenaires, par des grands médias qui recrutent les meilleurs journalistes.

Nos étudiants de l’IEJ 4/5 journaliste de sport sont soutenus par les intervenants eux-mêmes journalistes de sport professionnels. Ils voient ce journalisme de Sport comme un véritable accélérateur de carrière, à la fois grâce à la formation dispensée en cours mais aussi grâce au stage de 6 mois qui termine cette année de 4ème et 5ème années.

Pour intégrer cette formation, les étudiants doivent au minimum avoir validé un diplôme de niveau bac+3 ou idéalement la 3ème année en journalisme proposé par IEJ.

JE M'INSCRIS ! >