Valentine Zeler (IEJ1) reçoit le Prix François Chalais

Étudiante en 1ère année à l’IEJ Paris, Valentine Zeler a reçu le Prix Jeunes Reporters de François Chalais, catégorie photo, pour son reportage en Inde.

Et si vous cachiez des trésors dans vos travaux d’étudiants ? L’équipe pédagogique de l’IEJ Paris en est persuadée. C’est pourquoi elle pousse ses journalistes en herbe à valoriser leurs reportages et à participer à des concours. Encouragée et soutenue par l’école, Valentine Zeler, étudiante en 1ère année, a obtenu, grâce à un reportage photo réalisée en Inde, le prix Jeunes Reporters François Chalais. Pourtant, ses clichés n’étaient pas destinés à être primés. Quand elle découvre l’appel à candidature pour le Prix sur le groupe Facebook de l’IEJ, elle envoie ses photos un peu comme on jette une bouteille à la mer. Sans trop d’espoir.

 

ecole journalisme paris Valentine Zeler

 

« Je connaissais ce concours de nom et surtout François Chalais pour son excellent travail de journaliste. J’ai donc voulu tenter ma chance en me disant que si je ne le faisais pas, je n’aurais que des regrets. »

La jeune journaliste envoie alors une sélection de dix photos qu’elle a prises en août 2016, en Inde, lors d’un voyage en solitaire. A l’origine, son reportage sur la condition des femmes indiennes a été réalisé pour la fondation Zellidja, qui octroie des bourses de voyage aux jeunes de 16 à 20 ans en échange d’un rapport sur le séjour effectué.

 

Zeler photo IEJ Paris journalisme

 

Zeler photo IEJ Paris chalais reporter journalisme

 

« Je me suis intéressée à la condition des femmes du point de vue des hommes et ce fut une réelle découverte : je ne m’attendais pas à avoir de la compassion pour ces hommes violents envers leur femme par malheur, détresse, misère et fatigue. A travers mes photos, j’ai surtout voulu montrer l’Inde sous son meilleur jour : un pays pauvre mais terriblement beau. »

C’est d’ailleurs son regard authentique et plein de sensibilité, repéré dans un premier temps par Magali Bonavia, directrice de l’IEJ Paris, qui lui a permis d’être primée en mars dernier par l’association François Chalais. Rappelons que cette dernière récompense, chaque année, des jeunes étudiants pour des reportages écrits, TV, radio et photographique. En plus de cette distinction honorifique, Valentine a reçu un chèque de 1 000 € et un stage de trois mois à l’AFP. Une porte ouverte inouïe sur le monde du journalisme où elle pourra apprendre aux côtés de professionnels aguerris et étoffer son carnet d’adresses. Un début prometteur donc pour Valentine dont le rêve est de devenir photoreporter à l’image de Souvid Datta, l’un de ses modèles.

 

Valentine Zeler IEJ Paris ecole journalisme photo

 

« J’aime beaucoup la photo car les images parlent parfois plus que des mots. Les photographies n’ont pas besoin d’explications. Elles s’adressent à tout le monde et diffusent un message fort que chacun peut interpréter à sa façon. J’aimerais, grâce à mes photos, dénoncer des mauvaises pratiques et faire bouger les mentalités. »

La jeune femme compte bien se donner toutes les chances de réussir et ne s’arrête pas en si bon chemin. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle réalise un reportage écrit et photo à Madagascar sur l’implantation de l’État islamique sur l’île et sa prise de pouvoir. Une expédition qu’elle mène avec l’une de ses camarades de classe, Elisa Huet.

 

Valentine Zeler chalais IEJ Paris

 

Valentine Zeller IEJ Paris ecole journalisme

 

Valentine

JE M'INSCRIS ! >