Quand les étudiants de l’IEJ Marseille couvrent les élections municipales pour Var-Matin et Nice-Matin.

Clément Labat-gest, étudiant en 3eme année à l’IEJ Marseille revient sur l’opportunité unique de couvrir les municipales marseillaises grâce à un dispositif de conférences des candidats inédit mis en place par l’IEJ.

Quels sont les dispositifs mis en place ?

Nous étions deux rédacteurs en chef, Maroine Jit et moi-même. On devait gérer une couverture médiatique des municipales à Marseille, la répartition des groupes en plusieurs pôles, et chaque semaine on devait fournir un papier, en alternant les partis politiques, une fois le printemps marseillais, une autre les verts… On devait envoyer le papier avant lundi 18h. Parfois, les journaux Var-Matin et Nice-Matin nous recontactaient pour apporter des modifications et donner de nouveaux avis, ensuite nos travaux entraient dans le bouclage du journal.

Quel a été ton rôle dans ces dispositifs ?

J’étais rédacteur en chef de mon groupe, je m’occupais donc de la partie gestion de l’équipe et du calendrier.
On a reçu tous les candidats, un groupe gérait un liveblog que vous pouvez retrouver sur http://live.24liveblog.com/live/UxDGo , et l’autre groupe tournait la conférence de presse.
On diffusait aussi toutes les infos en direct sur le twitter le l’IEJ Marseille https://twitter.com/ecsiejmarseille

Qu’as-tu pensé de cette expérience ?

Je tire que du positif, on a appris à gérer un groupe, on a essayé de mettre tous les candidats sur un pied d’égalité de traitement et on a essayé de prendre les candidats de la manière la plus neutre possible tout en utilisant des moyens de diffusions différents, journaux, blog, twitter.

Comment se passera la suite de la couverture des élections ?

On reste en relation avec les rédactions de Var-Matin et Nice-Matin pour la suite. L’épidémie de COVID-19 a rendu la poursuite des municipales impossible pour le moment mais nous sommes engagés à poursuivre la couverture de l’événement dès sa reprise.

Est-ce que cela t’as donné envie de poursuivre dans cette voie ?

J’ai toujours été plutôt sport, donc je m’oriente plus vers le journalisme de sport, je suis d’ailleurs correspondant pour la Provence au service sport. Je ne suis pas spécialement passionné par la politique mais l’expérience a été enrichissante, j’ai pu notamment interviewer Jean-Claude Gaudin, le maire sortant de Marseille.

Un moment t’a marqué durant ces municipales ?

J’ai été très marqué par l’ambiance en général dans le groupe et sa dynamique, sans oublier les moments clés qu’étaient les conférences de presse.

Un dernier mot pour conclure ?

Merci à Jean-Louis Pacull (directeur des études), Feriel Alouti (journaliste presse écrite), Paul Goiffon (journaliste web) qui interviennent à l’IEJ. Ils nous ont toujours soutenu, conseillé à faire des articles, varier les genres et nous laisser une certaine liberté. Je ne pense pas que je revivrai une expérience comme cela de sitôt.

Merci aussi à tous les étudiants de l’IEJ avec lesquelles j’ai travaillé en groupe pour ce projet :

Sévan Yessayan, Pierre Desurosne, Sacha Nabet, Marion Durand, Lucas Desort, Enzo Fiorito, Guillaume Richaud, Bilel Tosto, Clément Manzi, Habib Licir, Fabio Piazza, Lucas Emanuel, Théo Kohlmann, Idriss Ahamada

Un accompagnement sur mesure pour la réussite de vos études de journalisme à Marseille.

Toute l’équipe de IEJ Marseille vous accompagne durant votre cursus dans l’école. Les différents services de l’école ainsi que les intervenants professionnels seront présents pour faire part de leurs différentes expériences dans le métier puis vous aiguiller tout au long de cette aventure.

Les formations de votre école de journalisme à Marseille.

IEJ Marseille vous propose des formations dans des secteurs très différents du journalisme dans toute la région PACA.

Quels métiers après une formation à l’école de journalisme IEJ.

Les différents métiers du journalisme sont classés sous la fiche ROME E1106. Elle s’intitule Journalisme et information média. Elle permet de réunir sous une appellation commune toutes les professions qui encerclent autour des métiers du journalisme.

L’institut Européen de Journalisme à Marseille vous forme donc à ses différents métiers au contact de professionnels reconnus. Vous pourrez donc occuper des métiers divers et variés comme par exemple rédacteur, responsable d’édition, journaliste d’entreprise,  journaliste de presse radiophonique, responsable éditorial(e).

Où travailler après une formation à IEJ Marseille

Après ces formations, votre polyvalence vous permettra d’occuper un poste dans une multitude d’environnement de travail. Vous multipliez donc vos chances d'exercer dans le secteur du journalisme et boostez votre employabilité auprès des recruteurs de ce secteur.

Les différentes formations que vous propose IEJ votre école de journalisme à Marseille vous offre l’opportunité de travailler dans des agences de presse et/ou d’illustration, des collectivités territoriales, des entreprises privées, des organes de presse, des organismes sociaux ou des sociétés de production audiovisuelle, cela en tant qu’indépendant ou en tant que salarié.

JE M'INSCRIS ! >