Rentrée décalée de mars en école de journalisme à l’IEJ

L’IEJ, école de journalisme du Groupe MediaSchool, propose aux étudiants souhaitant une réorientation en cours d’année, une rentrée décalée en mars.

Cette possibilité de se réorienter et de se former au journalisme est possible dans les IEJ de Paris, Strasbourg et Marseille. En vous inscrivant en école de journalisme pour une rentrée décalée en mars 2019, vous gagnez une année !

L’IEJ Paris  l’IEJ Strasbourg et  l’IEJ Marseille proposent cette rentrée décalée en Bachelor 1, Bachelor 2 et Bachelor 3

 

rentree décalee rentree de mars bachelor pour devenir journaliste

Une rentrée décalée en école de journalisme pour se réorienter

L’IEJ, à Paris, Marseille et Strasbourg ont mis en place une rentrée décalée intégrant le même nombre d’heures de cours, avec les mêmes programmes et les mêmes intervenants que pour la rentrée de septembre / octobre. Vous serez, de même,  soumis aux mêmes épreuves de contrôle continu et d’examens.

Votre stage se déroulera à partir du mois de juillet. A l’issue de ce stage en rédaction, vous rentrerez ainsi en année d’études supérieures à Paris Strasbourg et Marseille) dès le mois d’octobre suivant. Vous aurez gagné une année très précieuse.

 

Témoignages des étudiants 

 

S’inscrire à notre rentrée décalée à l’IEJ 

 

Se renseigner sur la rentrée décalée à l’IEJ Paris

Se renseigner sur la rentrée décalée à l’IEJ Marseille

Se renseigner sur la rentrée décalée à l’IEJ Strasbourg

Dates de rentrées à l’IEJ

 

Retrouvez ici les dates de rentrée dans les 4 écoles de journalisme 

 

IEJ PARIS

M1 RADIO/TV – 03/09 – 10h
M1 INVESTIGATION – 03/09 – 10h
M1 PE/WEB – 03/09 – 14h
M1 SPORT – 03/09 – 14h
M1 MBL – 05/09 – 9h
M1 360° – 07/09 – 9h
IEJ 1 et IEJ Tremplin – 15/10 – 14h
IEJ 2 classique – 15/10 – 9h
IEJ 2 entrée directe – 15/10 – 14h
IEJ 3 – 15/10 –  9h
IEJ 3 entrée directe – 15/10 – 14h

 

IEJ MARSEILLE

Rentrée IEJ M1 : lundi 17 septembre
Rentrée IEJ 1-2-3 : pré-rentrée vendredi 5 octobre. Reprise des cours lundi 8 octobre

IEJ LONDRES

Vendredi 12 OCTOBRE 2018
  • IEJ 4
  • IEJ 5

 

IEJ STRASBOURG

lundi 1er octobre 2018

Rentrée des cursus initiaux  IEJ

Stratégies : acquisition par le groupe MediaSchool

Sous l’impulsion de son président et fondateur, Franck Papazian, MediaSchool poursuit le développement de son pôle média. Le groupe vient en effet de signer un accord avec Marc Laufer, Président de S2C, au terme duquel le magazine Stratégies et l’ensemble de ses activités (magazine, newsletters, hors-séries, guides, événements, conférences, etc.) rejoignent le groupe MediaSchool.

Naissance d’un groupe de presse au service des étudiants

Après les rachats successifs des titres de référence dans le secteur de la communication et des médias en France et en Belgique — CB News (2017), INfluencia (2017), PUB (33% en 2018) et aujourd’hui Stratégies — MediaSchool devient le leader français des médias de la communication et de la publicité. Ce nouveau groupe de presse, qui évolue en parallèle d’un groupe d’enseignement supérieur privé, a pour ambition de tisser des liens toujours plus étroits entre l’éducation, les médias et l’événementiel pour construire un modèle unique en Europe, basé sur la production de savoirs. MediaSchool est ainsi pensé et construit comme un écosystème professionalisant au service de l’employabilité de ses étudiants.

 

acquisition strategies mediaschool franck papazian

Le pôle média de MediaSchool

« Jamais l’information et les médias n’ont été autant scrutés par les citoyens et les consommateurs. Jamais la communication et le digital n’ont autant interrogé les marques et les entreprises par voie de conséquence, nos métiers et notre industrie toute entière. C’est au nom de ce futur que nous avons créé et faisons grandir MediaSchool, le premier groupe d’écoles aux métiers de la communication, du journalisme, du digital et de la production, qui ouvrent chaque année de nouvelles voies à des milliers de jeunes. C’est leur avenir qui m’intéresse tous les jours et j’ai pour ambition de les aider à appréhender l’intelligence d’un écosystème en plein bouleversement. L’enjeu pour MediaSchool est très clair. Bâtir le groupe leader de l’information et de la formation et être un producteur de savoirs au service de ces communautés en mouvement. » Franck Papazian, président et fondateur de MediaSchool

Stratégies en un coup d’œil :

  • Création en 1971 par Christian Blachas
  • Un magazine hebdomadaire + 4 suppléments par an
  • Les guides les plus diffusés de la profession
  • Un site + 2 newsletters quotidiennes
  • 13 grands prix et des conférences à forte valeur ajoutée
  • La plus grande communauté sociale de la com’

2018 : une année riche pour MediaSchool

INfluencia rejoint le groupe MediaSchool

Après CB News, INfluencia rejoint MediaSchool, qui renforce

sa position dans les médias

Après l’acquisition de CB News voici un mois, des écoles du groupe IPF et d’Elysées Alternance, le groupe MediaSchool poursuit sa croissance en accueillant un nouveau membre : INfuencia, la revue de la communication des tendances et de l’innovation.

MediaSchool (leader spécialisé dans les médias, la communication, la publicité, le digital et la production) consolide sa position sur le marché des médias en rentrant au capital d’INfluencia comme actionnaire majoritaire. L’acquisition de ce media professionnel réputé consacré au secteur de la communication, de l’innovation et des tendances intervient un mois après celle de CB News. Les deux marques étaient détenues par Startinvest.

Fondé en 2004 par Isabelle Musnik et Daniel Baldaia, INfluencia a pour mission de donner les clés de compréhension d’une société devenue indéniablement complexe et de délivrer les influences et les tendances qui feront le monde de demain.

 

IEJ ecole journalisme media CB News MediaSchool INfluencia

Renforcer les synergies entre informations et formation

Les dirigeants et actionnaires actuels, Isabelle Musnik et Gaël Clouzard poursuivront l’aventure aux côtés du groupe d’enseignement supérieur, comme l’ensemble des salariés.

Franck Papazian, président de MediaSchool se réjouit de ce nouveau rapprochement : « Depuis son apparition en 2004, INfluencia se positionne comme un chasseur de tendances dans la communication, le marketing et les médias. Avec sa newsletter et son site toujours à l’affût des influences émergentes, ils ont toujours un coup d’avance. Le titre a été l’un des premiers à oser lancer une revue trimestrielle qui combine à la fois le papier et le digital. C’est cette capacité à créer des concepts avec un style de lecture moderne unissant le plaisir du papier à la dynamique du contenu éditorial enrichi que MediaSchool est venu chercher ». 

Pour Isabelle Musnik, la fondatrice d’INfluencia et qui en demeure la présidente : « Il y a un lien très étroit entre l’éducation et les médias et nous nous réjouissons de ce rapprochement avec MediaSchool. Nous partageons la même vision, la même croyance en l’innovation, la curiosité et en l’international et allons ensemble lancer de nouveaux produits en France et dans d’autres pays ».

Pour Olivier Chapuis, président de Startinvest et directeur des publications CB News :« cette opération s’inscrit dans la suite logique de l’acquisition de CB News par MediaSchool. Nous sommes heureux d’accompagner ce mouvement qui participe d’une volonté commune de développer l’ensemble des marques du groupe dans une logique de forte complémentarité ».

Franck Papazian souligne : « Avec l’acquisition d’INfluencia, un mois après celle de CB News, MediaSchool a pour ambition de constituer un groupe d’intelligence économique dont l’ambition est d’animer, à travers ses filiales, la communauté des médias et de la communication et d’apporter sa contribution à la formidable mutation à laquelle nous assistons. L’éducation, la formation, l’information, l’organisation d’événements, le networking, le conseil, avec toujours les contenus au centre, sont désormais les champs d’expertise de MediaSchool. »

 

rachat media CN News Influencia

 

INfluencia : Print, digital et développement

INfluencia poursuivra avec MediaSchool, l’élargissement de son registre et l’édition de sa revue trimestrielle qui se définit comme « revue de la communication et des tendances ». Déjà une référence dans le milieu du marketing, de la communication et des médias avec sa newsletter riche en informations disruptives et décalées et son site, INfluencia continuera à s’adresser, avec un ton résolument différent, aux décideurs et influenceurs.

Isabelle Musnik déclarait dans son éditorial lors de la sortie du numéro 1 de la revue : «Aujourd’hui, INfluencia ose encore, avec une revue papier reliée au digital. En lançant cette passerelle entre le off et le on, INfluencia fait plus qu’innover, il créé un concept avec un style de lecture moderne unissant le plaisir du papier à la dynamique du contenu éditorial enrichi». Nul doute que les innovations vont se poursuivre !

Dernière nouveauté en date : INfluencia vient de lancer une newsletter sur le continent africain INfluencia Africa. Le média, qui propose également un service de veille aux entreprises, s’adresse aux influenceurs media et marketing et en particulier à ceux qui désirent trouver de nouvelles idées, anticiper et qui veulent en faire profiter leurs entreprises pour faire la différence.

CB News intègre le Groupe MediaSchool

MediaSchool vient de se porter acquéreur de CB News, magazine consacré à la communication, à la publicité, au marketing et aux médias. Fondé en 1986 par Christian Blachas, CB News rejoint notre groupe d’enseignement supérieur spécialisé dans les médias, la communication, la publicité, le digital et la production.

Franck Papazian, Président de MediaSchool, « salue l’arrivée de CB News au sein de MediaSchool. Nous poursuivrons le développement de CB News autour du print, du digital et de l’événementiel, avec les équipes en place qui ont démontré la qualité de leurs expertises. CB News bénéficiera aussi de la force de frappe des 5000 étudiants de MediaSchool, de ses 15000 Alumni, des 2000 entreprises partenaires, des 1500 intervenants. »

Franck Papazian poursuit : « Il existe un lien très étroit entre l’éducation et les médias et nous voulons le renforcer. Les écoles concurrentes aux écoles MediaSchool seront les bienvenues dans l’univers CB News. Nous devrons le démontrer et je serai personnellement garant de cette règle de base sur le plan éthique. »

 

CN News achat MediaSchool

 

CB News, ou la poursuite d’une aventure trentenaire

Les équipes de management de CB News, Olivier Chapuis, Jean-Jacques Raynaut et Xavier Dordor poursuivent, bien sûr, l’aventure CB News aux côtés de MediaSchool. Leur travail remarquable de développement permet à CB News de faire émerger un modèle économique équilibré entre le print, le digital et l’événementiel.  La ligne éditoriale de CB News est également la clé du succès de l’entreprise.

 

 

Franck Papazian ajoute « Je suis extrêmement respectueux de l’histoire de CB News et j’ai une pensée émue pour Christian Blachas, ce grand monsieur qui a créé ce titre en 1986. Je sais que nous serons à la hauteur des ambitions qu’il nourrissait pour CB News. »

Pour Olivier Chapuis « Notre métier, c’est de partager, animer, transmettre aux jeunes générations et moins jeunes. La complémentarité en termes d’offres et CB News et MediaSchool prend tout son sens. »

CB News, la vision d’un homme : Christian Blachas

CB News achat MediaSchoolCB News est la plateforme media de référence de la communication des marques et des médias. CB News a opéré la mutation complète de son offre pour animer le marché des annonceurs, des agences et des médias dans une plateforme globale actualisée en permanence.

Christian Blachas fonde en 1986 un magazine, Communication et Business puis une émission de télévision sur Paris Première avant qu’elle ne bascule sur M6, émission qu’il conçoit et coprésente avec Anne Magnien. Elle deviendra Culture Pub, émission culte d’une génération, émission qui a su faire naître des passions, des vocations, qui a su transmettre un autre visage de la publicité. Deux ans plus tard, le magazine est rebaptisé Communication CB News avant de devenir en 1995 CB News.

 Aujourd’hui, en rejoignant MediaSchool, CB News saura aussi faire naître des vocations, transmettre, informer, guider, des jeunes voulant vivre au cœur des médias, de la communication et du digital.

Culture-formations.fr : l’information au service de l’orientation

Informer sur l’actualité du journalisme, de la publicité, de la communication, de la production ou du digital tout en apportant une plus-value destinée aux lycéens et aux futurs étudiants, aux parents pour accompagner les choix d’orientation ou aux étudiants pour être plus au courant de l’actualité, tel est le pari de culture-formations.fr !

Portraits d’experts de la communication, des faiseurs, de ceux qui vivent la communication au quotidien, dans les agences ou chez les annonceurs….

Interviews de journalistes, de spécialistes (blogueurs, producteurs, réalisateurs, patrons d’agence de pub…), points de vue sur l’actualité, fiches métier ou  encore avis sur les évolutions du journalisme, de la formation continue ou de la production audiovisuelle : en un seul site, les étudiants peuvent apprendre, découvrir et ainsi s’impliquer davantage dans leur orientation, dans leurs études…

 

orientation information culture formations

S’informer pour s’orienter

S’inscrire dans une école de communication, de journalisme ou des métiers du digital nécessite de savoir quels sont les débouchés et les possibilités d’emploi au terme des études.

Vouloir apprendre la communication ou la publicité ne se fait pas à la légère, il convient d’éviter de se tromper de formation. Pour cela, il faut s’informer, découvrir, savoir et faire savoir.

Il est possible de découvrir le métier de Planneur Stratégique (avec une interview de Serge-Henri Saint-Michel), de découvrir un point de vue sur ce que pensent les français des journalistes (entretien avec Redwane Telha, journaliste chez France Inter) ou encore d’apprendre que toute l’orientation après le bac ne passe pas par la plateforme ABP….

Consulter Culture formations

Culture formations sur Twitter

Culture formations sur Facebook

Inscription en école de journalisme hors APB

Si vous souhaitez débuter une formation en école de journalisme juste après l’obtention de votre Bac, l’IEJ, Institut Européen de Journalisme présent à Paris, Strasbourg et Marseille, vous permet de vous inscrire sans passer par la procédure APB habituelle.

Vous voulez vous inscrire en première année de journalisme post-bac ?

Notre formation, comme beaucoup d’autres, ne fait pas partie d’APB. Nous avons à cœur de donner à nos étudiants une formation professionnalisante de façon à développer leurs possibilités de trouver un emploi au terme de leurs études. Il vous sera possible de suivre un Bachelor en journalisme (Bac+3) puis, si vous le souhaitez, un M1 spécialisé (Bac+4) à Paris, Marseille ou Londres.

 

inscription ecole journalisme post bac apb

 

Pour vous inscrire dans l’une de nos écoles de journalisme, vous devez remplir notre formulaire en ligne. Vous serez ensuite contacté dans les plus brefs délais pour passer un entretien avec la directrice ou le directeur de l’école et un test écrit de culture générale. Votre inscription définitive vous sera ensuite confirmée.

Pour suivre une formation qui fera de vous un professionnel du journalisme, venez nous rejoindre et intégrer l’IEJ !

Prendre contact avec :

L’IEJ PARIS

L’IEJ MARSEILLE

L’IEJ STRASBOURG

 

De la prod’ à la réalisation : des reportages 100 % étudiants

Les étudiants en M1 à SUPDEPROD et en M1 Journalisme d’investigation à l’IEJ Paris ont travaillé main dans la main afin de financer et réaliser des reportages de 26 minutes.

 

Le 25 novembre 2016, les étudiants en M1 Investigation de l’IEJ Paris présentaient leurs sujets de reportages 26 minutes devant un jury de professionnels : Mathias Favron, producteur à TF1 production, Francis Grisol, directeur Artistique chez TF1, Anne-Sophie Caire, directrice de production chez Patrick SIPCA productions, et les étudiants en M1 SUPDEPROD.

 

Avec des présentations accrocheuses, des sujets anglés et des plans de tournage bien définis, les M1 investigation de l’IEJ ont fait le maximum pour convaincre les futurs producteurs de la pertinence de produire leurs sujets.

 

IEJSUPDEPROD

 

Les sujets présentés ont été évalués en fonction de critères de production et de post-production précis. Les M1 SUPDEPROD ont pu déterminer avec précision quel sujet ils souhaitaient produire, une fois les postes de dépenses clairement identifiés (nombre de séquences présentées, lieux de tournage, équipements et matériel à prévoir). Ce qui a permis de constituer facilement les 7 équipes de travail IEJ-SUPDEPROD.

Plusieurs rencontres, début décembre, ont permis aux étudiants de l’IEJ et de SUPDEPROD de travailler sur les feuilles de routes. Puis les M1 SUPDEPROD se sont concentrés sur l’élaboration du budget pour chaque sujet de reportage sous forme de travaux dirigés pendant que les M1 investigation partaient en tournage.

La collaboration aura permis d’optimiser certains postes de dépenses et des déplacements.  Plusieurs groupes ont étudié les possibilités d’autofinancement et ont ouvert un projet sur des plateformes de financement par crowdfunding.

Rendez-vous pour le visionnage des reportages 26 minutes des M1 investigation de l’IEJ Paris fin janvier !

Notre ancien élève Romain Ferrat dans le documentaire « Avec ou sans accent » de Vincent Desombre

Attention cette nuit à 00h15, France 3 diffuse le documentaire « Avec ou sans accent » réalisé par Vincent Desombre. Le réalisateur a cherché à savoir si avoir un accent était un handicap, ou pas. Pour y répondre il est allé à la rencontre d’hommes d’affaires, d’homme politiques, de comédiens ou encore de journalistes, dont notre ancien élève Romain Ferrat qui a vécu la douloureuse expérience de voir ses commentaires effacés sur certains sujet pour être ré-enregistrés « avec un accent neutre ».

Pour l’ECS-IEJ, Vincent Desombre a répondu à trois de nos questions.

Comment vous est venue l’idée de « Avec ou sans accent » ?

L’idée du film m’est venue parce que je viens d’une région où l’on dit que je n’ai pas d’accent. Quand je suis arrivé à Marseille, j’ai été passionné… J’adore entendre les gens qui ont l’accent et c’est quelque chose de l’ordre de la fierté. En général on est fier de sons accent.
Je me suis rendu compte en tournage que les gens étaient gênés par leur accent. On m’a dit : « moi je ne peux pas parler, j’ai l’accent ». J’ai rencontré des personnes qui m’ont raconté qu’étant jeunes, elles avaient pris des cours pour à apprendre à dire correctement «  la rose » et pas comme on le prononce à Marseille. Il y a quand même une discrimination à l’accent.

J’ai constaté que sur les médias nationaux, il y a très peu de gens qui ont un accent régional : le JT de 20h, sur les ondes des grandes radios… Mises à part les émissions de cuisine ou la météo, très peu de gens ont l’accent.

Comment avez-vous rencontré Romain Ferrat, ancien diplômé de l’IEJ ?

Partant de ce constat que peu de personnes avaient l’accent dans les médias, je me suis dit que ce n’était pas seulement anecdotique, qu’il y avait un malaise. Alors j’ai contacté des écoles de journalisme.

je suis venu ici, j’ai rencontré Jean Louis Pacull [NDLR : Directeur pédagogique de l’Institut Européen du Journalisme à Marseille] et lui ai demandé quand vous rencontrez quelqu’un qui a un peu l’accent, lui conseillez-vous de le perdre ou pas ?

Le sujet est un petit peu taboo, on en parle pas trop car on peut très bien réussir avec son accent ; Jean Louis a un accent. Il m’a rappelé et m’a conseillé de rencontrer un élève super appelé Romain et qui a un accent prononcé. Romain m’a raconté le stage qu’il avait fait sur une antenne nationale. Ses commentaires ont été ré-enregistrés parce qu’on lui a dit qu’il avait un accent trop marqué.

A partir de là, j’ai décidé de le suivre mais aussi d’autres étudiants qui faisaient du théâtre ou étaient dans le commerce, qui se trouvent dans le dilemme : est-ce qu’ils continuent à garder leur accent en sachant qu’ils vont moins bien réussir que les autres ou au contraire, vont-ils renoncer à leur accent ? Vont-ils gommer corriger leur accent ou le garder ?

Avez-vous des anecdotes à nous partager à ce sujet ?

J’ai rencontré plusieurs politiques pour savoir si l’accent était gênant ou pas. Par exemple, Jean-Claude Gaudin, Patrick Menucci et plein d’autres qui m’ont dit qu’ils en étaient fiers, qu’il n’y avait pas de problème, qu’il fallait l’assumer ; c’est le discours que l’on entend assez souvent et j’insiste en demandant si à certains moments cela ne les a pas gêné.

Et en partant il [NDRL : Jean Claude Gaudin] me dit : juste une fois à l’Assemblée Nationale, lorsque je suis arrivé en 1978, on m’a traité de député pizzaïolo par ce j’avais avait l’accent. J’ai trouvé ça révélateur. Pour lui c’est plutôt gênant de dire que l’on a été victime d’un racisme donc c’est un sujet que l’on ne dit pas facilement parce que c’est une forme de discrimination. J’ai eu la même chose avec Marie Arlette Carlotti qui m’a dit qu’il n’y avait pas de problème et qui m’a rappelée en disant : « ah on se moque de moi parce que j’ai l’accent… quand on est une femme politique avec un accent, on vous attend plus comme comique que femme politique, ça ne fait pas sérieux quand on a l’accent. »

 

 

L’IEJ Marseille réalise un supplément à Libération

Nos étudiants en troisième année de l’IEJ Marseille, notre école de journalisme phocéenne, viennent de réaliser un supplément de 12 pages pour Libération : « Marseille, combats de nuit », et ce, avec le soutien de Laurent Joffrin que nous remercions ici pour sa confiance.

 

Dans ce numéro, vous trouverez entre autres des infos sur les nuits au sein de la cité phocéenne, jugées trop calmes pour les uns, pas assez pour les autres d’où l’expression d’ Akhenaton, rappeur du groupe Marseillais IAM « Marseille c’est Barcelone le jour, Barcelonnette la nuit ».

 

Les  étudiants de l’IEJ traitent d’un autre phénomène, celle de la nuit agissant ici « tel un révélateur, grossissant le trait des problèmes rencontrés le jour jusqu’à la caricature ! »

 

La partie WEB du Projet de supplément LIBERATION est également à consulter !

Bravo à tous nos étudiants de la #TeamIEJ Marseillaise !

 

JE M'INSCRIS ! >